Pourquoi l’opale porte malheur ?

L'opale porte malheur

Publié le : 27 juillet 20226 mins de lecture

L’opale est une pierre magnifique, elle arbore de nombreuses couleurs et est subjuguée par sa grande beauté. Elle arbore en effet de nombreuses couleurs. Elle est source de nombreuses convoitises. Mais malgré cela, l’opale a mauvaise réputation. On la voit comme une pierre porte malheur, annonciateur de mauvais augure. Mais une question nous vient à l’esprit : pourquoi l’opale a une si mauvaise réputation ? Vous verrez, l’opale n’est pas une pierre à l’histoire anodine, elle apparaît dans divers récits et mythes qui ne manqueront pas de vous surprendre.

Caligula et l’opale

Caligula de son vrai nom Caius Julius Caesar Augustus Germanicus est un empereur romain né en l’an 12. Cet empereur était connu pour être un souverain cruel et violent. Il avait cependant un amour particulier pour une certaine pierre « l’Opale ». L’empereur était subjugué par la beauté de ces pierres, émerveillé devant toutes ses belles couleurs. Or, en ce temps-là l’opale avait une certaine notoriété. En effet, depuis ces périodes antiques, cette pierre était considérée comme l’incarnation de la pureté. De ce fait, seule une personne pure pouvait en être le propriétaire. Ce caractère était tout le contraire de Caligula. Si au début de son règne, c’était un empereur adulé de ses sujets, agent unificateur, qui a su ordonner une cité en mauvais état, les choses changent après six mois de règne. Caligula commence à devenir de plus en plus cruel et mégalomane. Ces agissements deviennent de plus en plus cruels. Au bout de 3 ans de règne, le peuple s’insurge et décide d’en finir avec l’empereur. On rapporte que quelques jours avant son assassinat son opale préférée a commencé à se fissurer, et a fini par se briser et perdre ses couleurs pour finir totalement noir. Pour en apprendre davantage sur cette pierre, vous pouvez consulter le site www.caillou-paris.fr.

L’opale et Hermione, une étrange malédiction

Le mythe de la princesse Hermione est un roman du XIXe. Ce récit est rendu célèbre par Sir Walter Scott. On ne peut pas nier que ce compte a grandement influencé l’affirmation que l’opale est une pierre signe de mauvais augure. On y raconte l’histoire d’Hermione, une jeune princesse qui avait dans ses cheveux une opale. La pierre faisait marque de nombreuses choses sur l’état de la princesse. En effet, la pierre changeait de couleur en fonction de son humeur. Une pierre qui arbore normalement des éclats magnifiques devient rouge lorsque la princesse devient rouge de rage ou quand elle tombe dans une profonde tristesse. On retient également que lorsque l’opale devenait noire, la princesse s’évanouissait et lorsque l’on devait la ramener à sa chambre à ce moment-là, elle laissait derrière elle une traînée de cendre. Un jour la princesse s’endormit profondément. Le lendemain, elle fut morte et on retrouva à sa place, là où elle reposait, un tas de cendre.

L’opale une pierre au cœur des mythologies

La notoriété de l’opale ne concerne pas que les mythes et les légendes. Non, les histoires concernant l’opale vont jusqu’à la mythologie. En effet, certaines cultures accordent à cette pierre une valeur presque mystique la reliant à différents phénomènes météorologiques. Par exemple, certaines tribus aborigènes surnommaient l’opale « le serpent arc-en-ciel). Pour ces tribus, il s’agissait d’un dieu, un créateur qui est venu sur terre par le biais d’un arc-en-ciel. Et c’est lui qui aurait donné la couleur du monde, ce dernier se colorant sous chacun de ses pas. On retrouve également ces représentations divines de l’opale dans les mythes indiens. Dans cette culture, ce serait également la déesse de l’arc-en-ciel qui se serait transformé en ce joyau. Cette métamorphose est engagée par la déesse dans le but d’échapper à ses prétendants, tous ceux qui étaient attirés par sa grande beauté. D’autres cultures disent que l’opale est le fruit de l’emprisonnement de la lumière elle-même dans le cœur de la pierre. Quoi qu’il en soit, l’opale est une pierre qui est entourée de légendes. Il n’y a aucun doute que sa réputation actuelle découle en partie de tous ces mythes.

L’opale, une mauvaise réputation inventée

L’opale est une pierre précieuse. Elle attire la convoitise des hommes comme le feraient une émeraude, un saphir ou un rubis. De ce fait, les prix de ce minéral grimpent à des sommes faramineuses, et ce depuis des temps immémoriaux. Or, pour en acquérir, les nobles devaient les faire livrer par des joailliers. Le transport était cher et très difficile. En effet, l’opale est une pierre au même titre que ces homologues, les autres pierres précieuses, et était extrêmement fragile. Comme l’émeraude, l’opale était peu résistante aux chocs, une simple secousse un peu violente peut causer des dommages irréversibles sur la pierre. Abîmer une opale était le pire cauchemar des joailliers. En effet, les sanctions pour avoir abîmé une opale peuvent être très lourdes. Cela pouvait coûter très cher à ceux qui étaient chargés du transport de la pierre. Dans le pire des cas, ceux qui commandaient pouvaient couper les mains des livreurs pour avoir endommagé la cargaison. Les joailliers ont donc inventé le mythe de l’opale en tant que pierre de mauvais augure pour éviter d’avoir à en transporter.

Le pouvoir des animaux totem : comment les animaux totem peuvent vous aider ?
Quelles pierre de santé offrir à une femme ?

Plan du site